MOBYDICK – Marine Ecosystem Biodiversity and Dynamics of Carbon around Kerguelen: an integrated view

MOBYDICK EN ROUTE VERS LE GRAND SUD!

19 février 2018, le NO Marion Dufresne s’est lentement dégagé du quai du Port, sous un orage tropical que l’île de La Réunion offre à cette période de l’année. Après avoir longé la côte ouest, cap plein sud. Ces derniers jours ont été l’occasion de peauffiner l’organisation des laboratoires à bord du navire et de procéder aux essais à la mer de la panoplie d’échantillonneurs qui vont être déployés sur la zone d’étude (rosette de 22 bouteilles hydrologiques et d’un filet bottle net, divers filets à phyto- et zooplancton, échantillonneur multi-filets, chalut pélagique, capteurs divers –fluorimètre, transmissiomètre, Ecotriplet, profileur video sous-marin, Scatéromètre/transmissiomètre laser, compteur optique laser de zooplancton). Les instruments de l’orchestre sont accordés et il ne reste plus qu’à tout mettre en musique. Premier concert dans la nuit de dimanche à lundi à la station M2 située au sud de Kerguelen, au-dessus d’un plateau sous-marin peu profond (… 500 m tout de même). Les 120 m du NO Marion Dufresne naviguent actuellement entre les 40èmes rugissant et les 50èmes hurlant qui, pour l’instant, se sont montrés relativement cléments. Les albatros et les pétrels suivent le navire depuis hier comme des annonciateurs de l’Océan Austral…

Le NO Marion Dufresne (Le Port, La Réunion)
Un grand albatros à la poursuite du navire…

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :